mardi, août 29, 2006

Climat, mat, et acclimatation...

ps: mat = nourriture
Il plute sur Flogsta
Comme il plute sur la Suède
Quel est donc ce temps là
Qui n'a point de remède?
(t'avais qu'à pas oublier ton imper' en France...
Mais j'ai pas d'imper... achète toi un poncho alors! ça vient, ça vient)
Ô froid mouillé et tranchant
Sur ma selle et mes bras
Je ne regrette rien tant
Que ma chambre et mes draps!
(amertume de l'étudiant scrutant le ciel en vue d'une hypothétique éclaircie
avant de partir en cours le matin, à vélo)
Il plute sans raison
Ca transpire le sapin
Vers l'ICA nous partons
sans nécessiter rien.
(Chemin vers l'ICA/supermarché: 100 mètres à travers les sapins,
génial après/pendant la pluie: ça sent encore meilleur que le M. Propre senteur forêt de pins...)
C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !
(hmmmm, manque d'inspiration pour la dernière strophe,
je pique celle de Verlaine, et lui rends les honneurs)
Pour ce qui est du climat je pense que vous avez compris que nous nous faisons (très)régulièrement doucher. Il semblerait que celà s'améliore un peu cette semaine, mais prudence...(cf post précédent)
Et quand Thor pleut, évidemment, nous pauvres étudiants, en quète de distractions, nous rendons à l'ICA pour une petite leçon: de l'anthropologie par l'étude des rayons....
Après cette jolie phrase qui ne veut rien dire, je vous mets des photos:
ah non visiblement je ne vous mets pas de photos aujourd'hui... grrrrr l'informatique...
Pas grave, passons sur l'acclimatation... Comment sentons nous que peu à peu, nous nous faisons à la vie suédoise:
1- On ne râle presque plus quand il nous faut faire du vélo sous la pluie.
2- On envisage quand même d'acheter un poncho...
3- On envisage sérieusement d'acheter un panier pour son vélo
4- On commence à apprécier sérieusement le fromage en tube parfumé au bacon.
5- On le mange sur du knäckebröd.
6- On n'a plus besoin de chercher désespérément l'écran de la caisse au supermarché pour connaître le montant à payer pour nos tubes et nos Wasa...
7- ... parce qu'on fait des progrès en suédois.
8- On se laisse même aller à lâcher des mots en suédois dans les conversations avec nos Korridormates du cru!
9- On apprécie de plus en plus l'efficacité de l'administration suédoise -et l'administration suédoise nous apprécie de plus en plus, comprenne qui pourra ;o) -
10- On multiplie les fika pour goûter tous les petits gâteaux du coin...
11- ...on réalise alors (cf raison 7) qu'une de ces pâtisseries porte le joli nom d'aspirateur (Dammsugare)
12- On commence à se demander avant de parler si on ne va choquer personne, et à ravaler nos remarques ironiques et/où désagréables.
13- on se sent bien ici...
MAIS, il nous reste des progrès à faire, parce que:
1- On n'est pas encore parfaitement billingue en suédois...
2- ... vu que parfois on fait marrer nos collocs avec notre bel accent français.
3- Ils se marrent d'autant plus qu'on fait nos tea-time avec des pepparkakor (gâteaux traditionnellement consommés... à Noël)
4- ça nous étonne de n'avoir que 6 heures de cours par semaine (et non je n'ai pas oublié de chiffre)
5- On n'a pas encore osé le blodpudding et le falukorv...
6- ... et on a encore du mal avec le Kaviar Kalle!
7- On râle/se moque toujours un peu trop par rapport à la moyenne des autochtones...
ça ne veut toujours pas, pour les photos....
re-grrrrrrrrrrrrrr (illustration du parce-que n°7)
ce sera pour la prochaine...
-post édité: j'ai aéré le texte-
-post édité (25 sec plus tard): j'ai essayé! Grrr... post suivant encore plus valable, rajouter quelques RRR au GRRRR à la lecture-

3 commentaires:

hibiscus a dit…

Ca, les fika suédois, tu vas voir, c'est ravageur pour la ligne. En quelques années de ce régime, j'ai pris quelques kilos. ;-) (Que je me suis efforcée de reperdre depuis, mais malheureusement pas tous.)

6 h de cours par semaine, oui, mais avec tout le travail à fournir à côté, mieux vaut que ca soit comme ca non ?

Olivier de Montréal a dit…

6 heures de cours par semaine? Eh ben... :-D

Minimarie a dit…

cette semaine ce fut 4...