jeudi, octobre 12, 2006

Guten Abend, Gut' Nacht...

Traumerei, extrait des Kinderszenen de Schumann. Par Horowitz, alors agé de 83 ans.

On se glisse sous la couette...

5 commentaires:

Bertrand a dit…

C'est vraiment très joli les Kinderszenen, j'adore également Fast zu ernst, parmi elles. Je crois d'ailleurs que c'est l'un de mes tout premiers CDs classiques, interprété par Martha Argerich (il y a également les Kreisleriana dessus mais j'aime un peu moins).

La rêverie est en tout cas beaucoup plus subtile qu'elle n'y paraît, car tout se joue dans les nuances et le rythme.

Merci pour la vidéo en tout cas, il y a plein de gens qui font de bonnes têtes dessus. :o) Mais tu sais à quelle occasion c'était ? Car Horowitz avait l'air très ému dessus.

Minimarie a dit…

C'est une capture d'un concert à Moscou en 1986. C'était le première fois qu'Horowitz retournait en URSS depuis 60 ans -et l'abandon de sa nationalité soviétique-, je suppose que ça doit rentrer en ligne de compte.

Si les gens font une drôle de tête, c'est peut-être parce qu'on vient de leur dire que 20 ans après, ils vivraient toujours sous une dictature? :S

et pour rigoler -ou se faire peur- il faut écouter Lang Lang jouer la rêverie, je pense qu'on a du lui traduire cauchemar comme titre...

yom a dit…

Je ne m'y connais pas trop en musique classique et encore moins en Kinderszenen, mais en tout cas merci beaucoup pour ce moment. C'est un peu comme si le temps s'était suspendu pendant quelques minutes...

merci

Minimarie a dit…

Merci! ça fait plaisir de faire plaisir. :D

Heureusement qu'il n'y a pas besoin d'être connaisseur pour apprécier!
Mon plus beau moment de musique classique restera toujours le premier opéra que je vis, malgré tous les défaults qu'on pouvait lui trouver.
Par la suite je me suis parfois surprise à chercher les faiblesses de l'interprétation au lieu d'écouter la musique. Et c'est dommage.

Bertrand a dit…

Ah effectivement dans ces conditions, ma remarque sur la tête que font certaines personnes est plutôt franchement déplacée. :s

J'ai joué la Rêverie une fois à la flûte traversière accompagné au piano (on aurait pu trouver mieux comme arrangement, mais après je me suis rattrappé avec la Berceuse de Fauré), je ne suis pas sûr d'avoir suscité une pareille émotion au sein de l'auditoire. :)